SEMAINE 1 – du 6 au 10 janvier

  • introduction au cours et à ses questions centrales
  • la pré-France (1)

LES LIENS POUR CETTE SEMAINE

La France avant la France – le paléolithique : les images du cours

  • un premier aspect culturel : la maîtrise du feu, permettant l’invention de la cuisine
    Dates approximatives: dans les 500 000 AEC
    AEC = « avant l’Ère commune » ; en anglais, « BC (before Christ) » ou « BCE (before common era) »
    en France, dans les 350 000 AEC ; en Israel dans les 790 000 AEC
  • Grotte de Lascaux:
    Wikipédia
    site officiel (Ministère de la culture et de la communication) et visite virtuelle : ne marche pas sans Flash (et donc pas sur iPad)

LE BLOGUE DU COURS : QUE FAIRE ?

Écrire (ou afficher un commentaire enregistré à l’oral : podcast, vidéo) : chaque semaine, le jeudi matin au plus tard.

Ces billets de blogue (« blog-post comments »)
= ajoutez vos questions et vos commentaires en-dessous de l’article en question (« blog post »), comme celui-ci.

Vous pouvez commencer à y afficher dès maintenant ; mais les billets ne compteront pour votre note qu’à partir de la semaine 3 du cours.

NB: ce blogue est public et il n’y a aucune obligation d’écrire sous votre vrai nom, ni d’utiliser vos vraies coordonnées : signez avec votre prénom ou un nom de plume (mais partagez votre pseudonyme avec votre prof afin de recevoir une note…) ; et mettez n’importe quelle adresse courriel, même un email fictif (exemple).

QU’EST-CE QUI EST REQUIS ?

À partir de vos lectures cette semaine, formulez et posez une question—longue ou courte, simple ou compliquée—qui vous semble rusée, perspicace, et raisonnable à demander dans un examen
→ Ces questions seront utilisées pour gérer les discussions du cours de jeudi, et pour formuler les questions à l’examen final

(2) Un commentaire à propos du cours magistral: demandez une question et/ou faites une observation
(au moins une fois par semaine)

(3) Écrivez

ET PUIS ? (facultatif)

  • Vous pouvez bien sûr formuler autant de questions que vous voulez
  • Et/ou afficher des images ou des liens
  • Et/ou écrire une réflexion sur le matériel de la semaine : quelques lignes, un paragraphe
    —C’est à dire : un mini-commentaire : une observation, une réaction, et l’essai d’analyser cette réaction.
    —Ce qui vous a intéressé pendant le cours de mardi, et que vous souhaitez revoir (par exemple : encore plus de châteaux) ; ou le contraire (ex. moins de châteaux)
    —Léger ou profond – quelque chose qui vous a frappé, qui vous a surpris, plu, ému – quelque chose que vous croyez n’avoir pas compris, ou avoir mal compris, mais qui vous paraît important – une comparaison avec une image, un objet, un film, un livre, ou d’autres connaissances
    —À vous de voir : l’important c’est que ce soit votre propre réaction individuelle. Ce que je note c’est le fait de s’engager dans le matériel.
    → Toutes ces questions et ces réactions contribueront aux discussions pendant le cours, ainsi qu’à la rédaction de l’examen final. Elles peuvent aussi contribuer à votre portfolio en ligne.
  • Vous pouvez aussi discuter, continuer, élaborer, élargir, répondre, … en ajoutant un « commentaire » à un « article » ou à un autre commentaire qui y figure déjà (le vôtre ou d’autrui).

 

4 réflexions sur « SEMAINE 1 – du 6 au 10 janvier »

  1. Joanna Alexis

    Dans le cours de mardi, j’ai trouvé la notion de la domestication des animaux intéressant. J’ai appris ce concept dans ma classe de psycologie culturelle: la domestication des animaux est la première étape du comencement de la civilization. Je me souviens ,que dans cette classe, nous avons discuté aussi que dans les pays en voie de development, la domestications des animaux a commencé plus tard. J’ai trouvé un link d’un site qui parle à propos de la domestication, plus en detail. Il fait une comparaison intéressante entre les loups et les humains: la chasse. Il parle aussi de la première domestication des chiens et des chats il y a 12 000 ans.
    http://www.historyworld.net/wrldhis/plaintexthistories.asp?historyid=ab57

    Répondre
  2. Joanna Alexis

    Nous avons mentioné les repas gastronomiques, qui sont une coutume sociale. Cela m’a fait penser au « fast food movement » d’aujourd’hui. Les sociétés ont changées. Pendant les années passées le dîner était un moment important où les familles sont ensembles et ils discutent leurs problèmes ou leurs joies. Cependant, nous sommes devenus trop occupés et les restaurants de « fast food » ont commencé de devenir populaires. Heureusement, il y a des protestes contre ces types des endroits.
    Voici un link qui parle de plus en détail de ce mouvement : http://www.slowfood.com/

    Répondre
  3. Chelsea Johnston

    En voyant les dessins qui étaient créés dans les grottes du Paléolithique, je me suis demandée: quelles sont les motivations derrières ces dessins, qu’est-ce qui a provoqué leur création? Est-ce que c’est pour montrer et enseigner la culture d’un peuple, pour laisser quelque chose dans le monde après la mort, ou simplement pour le plaisir? On a aussi fait référence au graffiti qu’on voit aujourd’hui et comment c’est une forme d’art qu’on voit dans les grottes. Je crois que l’art graffiti que font des gens aujourd’hui a peut-être des motivations similaires à celles du Paléolithique, mais qu’aujourd’hui les sentiments et l’imagination de l’artiste sont vraiment exprimés dans ses dessins. Je me souviens des murs qu’existent à Paris qui sont couverts en graffiti. Mais ces murs sont pour les artistes de faire du graffiti. Le fait qu’il y a un lieu pour le graffiti montre que c’est un part de la culture et que c’est quelque chose conservée dans la culture. Le site Pinterest montre quelques photos que j’ai prises d’un mur de graffiti à Paris.

    Répondre
  4. Jessica Chan

    Je trouve l’art préhistoire très mystérieux et intimidants. Ma première impression de ce type d’art est que les peuples sont très spirituels. Une pièce d’art que je trouve le plus étrange est dans les liens (http://commons.wikimedia.org/wiki/File:BlueMountains0040.jpg et http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pech_Merle_main.jpg ). C’est d’art préhistorique indigène australien avec les mains imprimées dans la roche. Quelles sont les interprétations qu’on pourrait faire? Une spécialiste du Paléolithique supérieur pensait que les mains établiraient une liaison avec les esprits et la Terre. Qu’en pense-vous ?

    Répondre

Répondre à Chelsea Johnston Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.