le blog du cours: mode d’emploi

QUE FAIRE ?

Écrire : chaque semaine.

Les billets de blog (“blog-post comments”)
= ajoutez vos questions et vos commentaires en-dessous de l’article en question (“blog post”).
NB: ce blog est public et il n’y a aucune obligation d’écrire sous votre vrai nom, ni d’utiliser vos vraies coordonnées : signez avec votre prénom ou un nom de plume (mais partagez votre pseudonyme avec votre prof afin de recevoir une note…) ; et mettez n’importe quelle adresse courriel, même un email fictif (exemple).

QU’EST-CE QUI EST REQUIS ?

(1) À partir de vos lectures cette semaine, formulez et posez une question—longue ou courte, simple ou compliquée—qui vous semble rusée, perspicace, et raisonnable à demander dans un examen
(pour avoir une bonne note, faites-le avant chaque cours; sinon, au moins une fois par semaine)
→ Ces questions seront utilisées pour formuler les sujets de dissertation qu’on aura à la fin de nos lectures de chaque livre.

(2) Un commentaire à propos du cours magistral: demandez une question et/ou faites une observation
(au moins une fois par semaine)

(3) Écrivez une réflexion sur les lectures de la semaine – quelques lignes, un paragraphe
C’est à dire : un mini-commentaire : une réaction, et l’essai d’analyser cette réaction. Léger ou profond – quelque chose qui vous a frappé, qui vous a surpris, plu, ému – quelque chose que vous croyez n’avoir pas compris, ou avoir mal compris, mais qui vous paraît important – une comparaison avec le film, ou avec un autre livre ou d’autres connaissances – à vous de voir : l’important c’est que ce soit votre propre réaction individuelle. Ce que je note, surtout pendant les premières semaines du cours, c’est le fait de s’engager dans le texte.
(au moins une fois par semaine, avant la fin de la semaine)
→ Ces questions et ces réactions contribueront aux discussions pendant le cours, ainsi qu’aux travaux écrits du genre “atelier d’écriture.” Ils peuvent aussi contribuer à votre portfolio d’écriture.

ET PUIS ?

  • Vous pouvez bien sûr formuler autant de questions que vous voulez, et continuer à écrire des commentaires sur vos lectures, si bon vous semble.
  • Vous pouvez aussi discuter, continuer, élaborer, élargir, répondre, … en ajoutant un “commentaire” à un “article” ou à un autre commentaire qui y figure déjà (le vôtre ou d’autrui).

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.