Conversation

J’ai interviewé un enseignant qui travaille à Surrey dans une école élémentaire depuis environ vingt ans. Selon elle, la vieille curriculum était bon parce que les objectives étaient très claires est accessible dans une liste. Le problème très grave, cependant, avec l’autre curriculum c’était que cette liste était si longe que c’étaient vraiment impossibles d’atteindre tout. Par rapport du nouveau curriculum, c’est beaucoup plus court et il donne les profs beaucoup plus d’autonomie et aussi l’occasion de vraiment examiner un sujet en grand détail. Par contre, les attentes pour le nouveau curriculum ne sont pas claires, malgré avec plusieurs sessions d’entrainement il n’a pas du sens toujours. Selon la science, le contenu était réorganisé avec aucune explication ou justification. Plusieurs enseignants sont vraiment déroutés et il y a du commérage qui circule à propos des politiques pour ça, mais je ne parlerai pas de plus.

This entry was posted in All Student Work 2017, Conversation. Bookmark the permalink.

1 Response to Conversation

  1. Isabeau Iqbal says:

    It is hard to escape politics, isn’t it:(
    Repeatedly, I’ve heard and read that teachers feel inadequately trained to implement the new curriculum. You and your colleagues will do some ground-breaking here, and have the opportunity to be models to others (e.g., new and experienced teachers alike).
    The autonomy appears to be welcome; yet, the flexibility also appears to be overwhelming.
    Thank you Alex.

Leave a Reply

Your email address will not be published.