Travail 1: Conversation – Dema Asad

De la conversation que j’avais avec mon prof d’accueil, j’ai trouvé que les changements du curriculum sont vraiment accablants pour les enseignants, spécifiquement pour ceux qui enseignaient depuis longtemps. Mon prof d’accueil était enseignante pendant plus de 10 ans, alors elle trouve les changements vraiment un grand ajustement. De notre conversation, elle a exprimé les difficultés du nouveau curriculum comme comment la façon comment elle évalue les élèves est un peu plus d’un défi, spécifiquement puisqu’elle est s’est habitué à la structure d’évaluation qu’elle utilisait pendant plusieurs années. La flexibilité et les questions ouvertes font que l’évaluation exige une approche différent qu’avant. Aussi, elle trouve que ça c’est ce qui fait aussi le nouveau curriculum vraiment passionnant aussi. Il y a plus d’espace pour les élèves de s’exprimer où il y a plus d’un accent sur les questions ouvertes où chaque élève peut personnaliser son travail et son apprentissage. L’apprentissage dérivé de l’expérience a aussi un plus grand, impact profond sur les élèves et ce qu’ils prennent de leur apprentissage à l’école. On peut voir déjà comment les élèves réagissent quand leur apprentissage leur permet de personnaliser leurs expériences à l’école et quand ils ont plus de responsabilité dans leur apprentissage. J’ai aussi trouvé qu’un autre aspect du nouveau curriculum qui est concernant pour les enseignants est comment faire les parents des élèves ajuster et à l’aise. Ils ont aussi les questions et les soucis qui devraient être adressés aussi, et il faut qu’ils comprennent les changements qui sont implémentés. Aussi, j’ai trouvé comment c’est important que nous comme les enseignants nouveaux doivent faire la distinction entre comment nous étions enseignés et comment nous allons enseigner à nos élèves.

This entry was posted in All Student Work 2017, Conversation. Bookmark the permalink.

1 Response to Travail 1: Conversation – Dema Asad

  1. Isabeau Iqbal says:

    Thank you for this Dema. Your last point really stands out for me as there is so much literature that shows that teachers (often) teach the way they were taught. That is, if teacher X taught in a way that appealed to me as a learner, then I will adopt that as ‘good teaching’ and emulate that approach. I think you have highlighted an interesting challenge in the implementation of the new curriculum.

Leave a Reply

Your email address will not be published.