New BC curriculum from the perspective of a teacher

Pour ce travail, j’ai eu la chance de poser des questions spécifiques reliées aux changements associés avec le nouveau curriculum de la province à mon professeur d’accueil. Elle enseigne la septième année, en immersion précoce. Ceci est son huitième année comme enseignante. Ses réponses étaient plutôt positives, mais il faut aussi dire (selon mes observations) que cette personne a un esprit ouvert et se démontre aussi comme une femme assez flexible. Je lui ai posé ce que sont les bénéfices les plus marquantes depuis les changements. Elle croit que c’est le fait que ça demande une différente pensée des étudiants où ils sont encouragés de développer un sens d’investigation et découverte. Ceci est un résultat du curriculum qui met plus d’emphase sur l’enquête. Avec le changement d’attente et du format de la salle de classe, les élèves ont plus de flexibilité pour prendre charge des sujets ou intérêts qu’ils (elles) veulent explorer plus profondément. Elle croit que la nécessité de ce changement au niveau gouvernementale s’aligne beaucoup mieux avec ce que les élèves ont besoin comme apprenants.

This entry was posted in All Student Work 2017, Conversation. Bookmark the permalink.

1 Response to New BC curriculum from the perspective of a teacher

  1. Isabeau Iqbal says:

    I smiled when reading your observation about your colleague’s (general) approach (flexibility, openness) and think this certainly makes a difference in her outlook. She, unsurprisingly, values those aspects of the new curriculum–and I’m quite sure her students will feel her excitement in this regard. Interesting to read her thoughts on the connection to what students need as learners. Thank you Amy!

Leave a Reply

Your email address will not be published.